Rennes, Paris, Nantes : les bistrots donnent leur chance aux employés trisomiques et autistes